Publié le 12 février 2014 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

ARJEL : Les paris sportifs dépasseraient le turf en 2014…

ARJEL 2014Avec une croissance de plus de 20% des mises sur le marché des paris sportifs, le poker et le turf ont du souci à se faire. Selon les dernières tendances annoncées par l’ARJEL, les mises des paris en ligne devraient dépasser le turf, qui historiquement tirait le reste. Avec les Jeux Olympiques de Sotchi et la Coupe du Monde au Brésil, les mises sur les paris devraient encore atteindre des records en 2014.

Mondial 2014, un bonheur pour les bookmakers

Au contraire, le turf est en déclin pour la première année, et cela nuit évidemment au PMU, qui représente encore aujourd’hui presque 85% du marché des paris hippiques (Heureusement, le bookmaker a su consolider sa seconde place dans les paris sportifs en France).Cela est dû au manque de renouvèlement du nombre de joueurs, lié au désintéressement de la plus jeune génération qui préfère mettre son argent sur le football. Sans surprise, le nouveau PSG et Monaco ont suscité un engouement monstrueux auprès des jeunes. Au 4ème trimestre 2014, le football a enregistré une croissance de 41% des mises… Qu’attendre de la coupe du monde ?!

Le poker est également un point délicat pour les bookmakers ayant cherché à diversifier leurs actifs. La FDJ (ParionsWeb) a notamment décidé de fermer son site de poker fin 2013 faute de rentabilité. Avec une chute de 18% des mises en cash game, le modèle français montre ses limites, et les joueurs s’exilent à l’étranger (Londres) pour éviter les contraintes fiscales sur les gains, qui ne sont pas taxés outre-Manche.

Source: Arjel.fr