Publié le 18 février 2014 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

ARJEL: 3 sociétés condamnées en 2014 | Paris sportifs en ligne

ARJEL 2014Le tribunal de Paris a rendu sa décision: 3 opérateurs de jeux en ligne ont été finalement condamnés à des sommes allant de 15.000 euros à 300.000 euros après avoir enfreint les dures lois de l’ARJEL. Les sociétés, toutes basées à Malte, ont eu le tort d’accepter des parieurs français après l’ouverture et régulation du marché des paris sportifs en France (2010). Après Globet.com qui s’est vu imposer une amende de 200.000 euros en septembre dernier, c’est maintenant mybet.com qui détient le record de la plus grosse amende.

L’ARJEL intransigeante sur les règles en France

Après un début très timide, l’ARJEL a commencé à sévir l’année dernière : Globet.com a été condamné, mais c’est aussi France Pari Sportif qui s’est vu retirer sa licence d’exploitation en France, après avoir manqué à ses obligations de reporting auprès du gendarme de l’ARJEL. Pour assurer la sécurité des parieurs en France, l’ARJEL se montre intransigeante sur les règles : pour les Jeux Olympiques de Sotchi 2014, elle collabore notamment avec le CIO pour lutter contre les tentatives de corruption à l’échelle mondiale. A cet effet, elle partage via un système centralisé toutes les mises enregistrées par les bookmakers régulés pour ensuite recroiser les données et déceler les montants anormalement élevés (article sur l’ARJEL et le CIO).

Pour jouer en toute sécurité, privilégiez les 8 opérateurs régulés ARJEL et référencés sur notre site internet.