Publié le 7 mai 2014 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

Angleterre : Fédération de football vs. Paris sportifs

Ces dernières semaines, on a pu voir sur la une des tabloïds en Angleterre la dernière controverse autour des paris sportifs. D’un côté, la fédération de football anglaise (« FA »), de l’autre, les opérateurs de paris en ligne. Depuis l’éviction d’un manager de D3 qui a eu le malheur d’enfreindre la loi qui prévoit que les joueurs et managers n’ont pas le droit de parier sur le football, le président de la FA veut prendre des mesures encore plus drastiques. Elles seront votées lors de la prochaine assemblée de la fédération, en mai.

Angleterre : la FA contre les paris sportifs

Angleterre : la FA contre les paris sportifs

En Angleterre, la FA lutte pour conserver l’intégrité du sport

En attendant, sur quoi porterait cette nouvelle restriction en Angleterre ? Darren Bailey veut tout simplement assurer l’intégrité de son sport qui est actuellement trop affaibli par les affaires de corruptions (13 cette année selon la chaîne Sky Sport). Il est évident qu’avec de tels enjeux financier en Angleterre, certains joueurs (dernièrement un joueur de Newcastle, et un de Stoke City) perdent les pédales et se laissent tenter… Reste à voir si maintenant la FA parviendra à interdire les paris sportifs à toute personne impliquée dans l’une des 8 divisions anglaises (oui oui, il est presque possible de parier sur un match de quartier!), ainsi que sur tous les mouvements stratégiques de clubs : transfert de joueurs / entraîneurs.

Rappelons que chez nous, l’ARJEL vient de lever l’interdiction sur les matchs sans enjeu, et a cédé à la pression des bookmakers. Reste à voir ce qu’il en adviendra en Angleterre, où les paris sportifs sont rois…