Publié le 15 mai 2014 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

Winamax et ZETurf arrivent dans les paris sportifs

Les rumeurs courraient déjà depuis un petit bout de temps, et notamment depuis que Winamax a publié sur son site une offre d’emploi pour devenir trader paris sportifs. C’est désormais publié au journal officiel, le collège de l’ARJEL vient de voter pour l’autorisation de Winamax et ZETurf sur le marché des paris sportifs. Les deux acteurs qui sont actuellement sur des marchés en déclin (voir étude ARJEL, T1 / 2014) font donc le choix d’aller sur un marché certes en croissance, mais extrêmement compétitif. Rappelons qu’après le PMU et Genybet, c’est au tour d’un autre acteur des paris hippiques de se tourner vers les paris sportifs…

Winamax et ZETurf : agrément ARJEL

Winamax et ZETurf arrivent sur un marché très compétitif…

Avec plus de 36% de parts de marchés pour BetClic, 25% pour le PMU et 20% pour Bwin, le marché est assez bien encadré. On retrouve juste derrière ParionsWeb qui continue sa forte croissance grâce à des bonus et promotions très séduisants, ainsi que des cotes football toujours très compétitives. A noter que les parieurs dans les réseaux physiques se mettent doucement à l’internet, ce qui va certainement gonfler sa part de marché. Si l’année dernière, l’ARJEL a annoncé qu’enfin certains bookmakers passaient dans le vert, ce n’est clairement pas le cas pour tous.

Comme l’a annoncé le DG de BetClic France dans son interview sur BFM Business, il ne serait pas surprenant de voir le paysage des bookmakers régulés en France évoluer, avec une phase de consolidation après la Coupe du Monde. A ce sujet, les deux nouveaux opérateurs Winamax et ZETurf ont pour objectif de lancer leur plateforme de paris sportifs d’ici à la finale de la Ligue des Champions, évidemment avant le Mondial.

Retrouvez le communiqué de l’ARJEL ici.