Publié le 7 janvier 2014 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

Belle performance de la FDJ en 2013, tirée par les paris sportifs

FDJ bilan 2013L’opérateur historique de jeux d’argent vient de publier ses résultats pour l’année 2013. Contrairement à ses homologues du PMU et les casinos physiques, l’opérateur tricolore a annoncé un chiffres d’affaire en hausse de 1.80% pour l’exercice. Une jolie performance quand on connait le moral des Français, qui commence tout juste à s’améliorer. Si les performances entre ses différentes activités sont très hétérogènes, c’est avant tout les paris sportifs en réseau physiques (offre Parions Sport) qui lui ont permis de booster ses revenus. Avec une hausse des mises de 14.80% sur le Loto foot et la Liste Parions Sport à 1.577 milliards d’euros, c’est le secteur qui tire la FDJ. Grâce à sa notoriété et présence historique chez les buralistes, le bookmaker bénéficie d’une exposition idéale pour profiter du regain d’intérêt pour la Ligue 1 avec le PSG et Monaco. Pour ce qui concerne l’offre FDJ sur internet (ParionsWeb pour les paris sportifs), elle est en hausse de 5.5% seulement. Il faut dire que le PMU et BetClic les deux leaders sur le marché, sont extrêmement agressif pour continuer à gagner en parts de marché en particulier avant la Coupe du Monde de football au Brésil, qui s’annonce comme l’événement phare pour les bookmakers.

FDJ: Le loto en perte de vitesse

Si les paris sportifs boostent les ventes dans le réseau physique de la FDJ, il en va différemment pour les loteries traditionnelles comme le Loto ou l’Euro Millions. Si le premier est stable sur l’année, le second est en chute libre (-8.3%), notamment en raison des résultats: avec très peu de longue série sans gagnant, les joueurs moins réguliers ne sont pas autant intéressés, et les mises sont elles, également plus faibles.

Reste désormais à voir la performance globale des bookmakers sur l’année 2013. D’ici à quelques jours, l’ARJEL devrait publier les dernières tendances globales du marché. Sur les deux premiers trimestres, les chiffres étaient excessivement bons, l’année devrait donc être positive pour la majorité des acteurs dans les paris sportifs.

Pour retrouver ces informations, voici le communiqué de presse de la FDJ.