Publié le 3 janvier 2014 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

Dossier : Comment lancer votre site de paris sportifs ?

Dossier ARJELDepuis l’ouverture du marché des jeux d’argent en ligne en 2010, l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne) contrôle désormais les acteurs en émettant les licences d’exploitation pour les opérateurs ayant au préalable rempli un dossier. Pour soutenir les sports en général, l’organisme reverse via les taxes aux bookmakers 10 millions d’euros à la lutte contre l’addiction, et 1% de tous les revenus aux Centre national pour le développement du sport.

Le dossier que doivent  est en revanche extrêmement compliqué, bien qu’il en vaille la chandelle : non seulement cela permet aux opérateurs de proposer des paris en ligne, mais cela leur donne aussi de la crédibilité supplémentaire, les dépôts des joueurs étant garantis sur ces sites agréés.

Détails du dossier à remplir pour obtenir l’agrément

Voici les principaux critères à remplir dans le dossier, qui permettent ensuite aux opérateurs de paris sportifs, poker et turf de régulariser leur position sur le marché Français :

  • Domiciliation dans un pays non considéré comme un paradis fiscal
  • Transparence financière (audits réguliers)
  • Contrôle des joueurs et lutte contre l’addiction : comptes, paiements…
  • Déclaration auprès de la CNIL et mentions légales sur le site

En cas de non-respect de toutes ces conditions, l’ARJEL est capable de retirer à tout moment la licence du bookmaker, bien que celle-ci leur soit attribuée pour une période de 5 ans. France Pari Sportif en a fait les frais en 2013, et a dû par conséquent mettre la clé sous la porte. Les bookmakers ayant accepté des parieurs Français sont eux punis sévèrement : Globet.com a payé 200’000€ d’amende pour avoir accepté quelques mois des joueurs Français après la libéralisation en 2010.