Publié le 16 août 2013 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

ARJEL: Résultat d’exploitation des jeux en ligne 2012

Dans un communiqué daté de fin juillet (disponible ici), l’ARJEL publie les performances des opérateurs de jeux en ligne (paris sportifs, poker, turf) sur l’année 2012. Au total, ces derniers ont perdu en 2012 pas moins de 85 millions d’euros – mais néanmoins une nette amélioration par rapport à 2011 (-183M€).

Les sites de paris sportifs toujours dans le rouge

Ce sont avant tout les opérateurs de paris sportifs qui subissent la perte la plus importante avec 40 millions d’euros de déficit sur 2012 (47% de la perte totale des opérateurs de jeux en ligne), suivi du poker (-36M€) et des paris hippiques (-11M€).

  • Si le marché du turf est relativement mature, les paris sportifs eux sont en pleine croissance, d’où l’importance des dépenses marketing : Elles représentent 42% du produit brut des jeux (chiffres d’affaires) chez les bookmakers (soit 57M€), contre seulement 24% du PBJ dans les paris hippiques.
  • Sans pour autant les mentionner, l’ARJEL annonce fièrement que certains opérateurs ont finalement réussi à obtenir un résultat d’exploitation positif sur 2012, une grande première.
  • Enfin, l’ARJEL explique que c’est le poker qui a contribué le plus fortement à l’amélioration du résultat d’exploitation de 2011 à 2012 : Elle y contribue à hauteur de 54%, contre 35% pour les paris sportifs et 11% pour le poker.

 

Quel avenir avec l’ARJEL pour les sites de paris sportifs en ligne?

arjel bookmakers 2013 paris en ligneDans cet environnement où les marges sont extrêmement faibles et les barrières à l’entrée très élevées (cf. budget marketing !), la probabilité que de nouveaux acteurs viennent sur le marché est très faible. Aussi, les perspectives moroses et la pression de l’autorité française ne favorisent pas le développement des acteurs actuels : Le retrait de France Pari Sportif du marché (banni par l’ARJEL en avril 2012) n’est peut-être qu’un début, et les rumeurs sur l’arrêt d’exploitation de certains opérateurs continuent d’aller bon train…