Publié le 13 janvier 2014 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

Suspicion: L’ARJEL impose la suspension des cotes (La Cayolle – Ile Rousse)

ARJEL: Suspension des cotesPour les 32èmes de finale de la Coupe de France 2013/2014, l’Autorité de Régulation des Jeux en Ligne a imposé aux bookmakers régulés de suspendre toute cotation sur le match La Cayolle – Ile Rousse du 12 janvier 2014. Après avoir enregistré un record de 100.000€ de mises sur le match (dont une mise de 5.000€ de la part d’un Marseillais), l’ARJEL a immédiatement saisie la police judiciaire pour enquêter sur une tentative de trucage. Si certains matchs peuvent atteindre le million d’euros de mises (comme France -Ukraine en novembre 2013, où 1.8 millions d’euros ont été joué), une telle somme parait anormale sur un match de si faible popularité.

Suspension des cotes 24h avant le coup d’envoi

Afin de couper toute tentative de trucage, l’ARJEL a imposé la suspension des paris en ligne sur la rencontre, comme elle l’a déjà fait plusieurs fois en 2013 (à la suite de mises anormales sur la fin du championnat de Ligue 1 2012 / 2013, l’organisme a pris la décision d’interdire les paris sur des matchs sans enjeux).  Cette fois-ci, la PJ n’a pourtant rien décelé d’anormal, si ce n’est une forte concentration des mises dans la région PACA (40%), principalement placées sur la victoire de La Cayolle, club Marseillais. Toujours est-il que l’issue du match n’a pas donné raison aux parieurs puisque c’est le club Corse qui s’est imposé 2-0 lors de cette rencontre.

La suspension des cotes est l’un des moyens utilisés par l’ARJEL pour réduire les risques de corruption autour des paris sportifs. Pour renforcer son action, l’Autorité a lancé une campagne publicitaire en janvier 2014 pour prévenir des dangers que courent les fraudeurs (prison, amendes) dans les paris sportifs, activité qui ne cesse de croître en popularité dans l’Hexagone.