Publié le 5 mai 2013 par l'équipe Comparateur-paris-sportifs.fr.
 
 

Ajaccio – Montpellier : Soupçons de paris truqués (Ligue 1)

Encore une sombre histoire de paris sportifs truqués. Après le handball et le match Cesson-Montpellier, c’est au tour du football d’être touché par ce fléau. Suite à des montants anormalement élevés misés sur le match de Ligue 1 Ajaccio-Montpellier fin avril 2013 qui ont entraîné la suspension des paris chez certains bookmakers, le parquet d’Ajaccio a décidé vendredi 3 mai 2013 d’ouvrir une enquête.

 

Ajaccio Montpellier : Soupçons de « paris truqués »

Les sommes placées l’ont été principalement orientées sur la victoire du club corse, alors que ce dernier était encore mené au score 0-1 à 10 minutes de la fin. La rencontre s’est soldée finalement sur une victoire surprise d’Ajaccio 2-1, avec deux réalisations pour le peu douteuses, un penalty montpelliérain gâché par Belhanda ou encore un comportement étrange de l’arbitre, Mickaël Lesage. Interrogé à la fin du match sur la possibilité de paris truqués tant la victoire ajaccienne semblait loin, le président de l’AC Ajaccio Alain Orsoni a déclaré ironiquement en fin de match : «C’est bien connu que Louis Nicollin a un énorme besoin d’argent, qu’il est en difficulté financière», préférant ainsi botter en touche.

ajaccio montpellier match arrangé paris truqués

 

FDJ (ParionsWeb) sollicite l’ARJEL pour établir si les paris sportifs ont été truqués

Premier opérateur de paris sportifs à suspendre ses cotes, la FDJ a directement sollicité l’ARJEL, la LFP et la Direction Centrale des Jeux et des Paris pour faire part de ses doutes après une série de mises importantes  exécutées dans des bureaux de tabac et dans  des bars. C’est vendredi soir déjà que des mises de taille anormales ont été découvertes, ce qui a poussé le PMU également à appliquer le principe de précaution en suspendant ses cotes.

Si certains joueurs affirment pourtant que la cote d’Ajaccio était bien trop faible chez ParionsWeb FDJ sur ce match (d’où les mises plus élevés), l’hypothèse du match arrangé est une piste plausible. Cette nouvelle affaire remet en question la pertinence de la décision prise par l’ARJEL il  y a quelques jours qui vise à interdire les paris sportifs sur les rencontres « sans enjeu ».